01 décembre 2016

Proposer ce que le client achètera en premier, serait-ce une sous-partie de l'ensemble

Coup de fil d'Oscar, mon neveu adepte comme moi de Richard Nelson Bolles, l'auteur de "What Color Is Your Parachute?". Au décours de la conversation, Oscar et moi parlons de vieillir, ou plutôt de mûrir, dans nos pratiques professionnelles respectives. Lui vend, moi je réalise derrière. Ah, que c'est bon de vieillir, nous disons-nous.

Raphaël : Je me suis simplifié. Avant, j'arrosais large. Aujourd'hui, je me concentre sur ce que le client signera le plus vite. Et c'est ce qui le préoccupe le plus. Signer une partie du contenu et ensuite, on verra pour le reste.

Inspirant, non ?

Posté par RetourExperience à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


31 octobre 2016

A qui vendre le management du changement ?

Comment faire pour que les gens de l'Informatique, de l'outil, livrent des applications utilisables ? Ergonomiques, certes, et aussi utilisables dans la vraie vie.

Comment faire pour que les gens des métiers utilisent les applications ?

Sabine, analyste métier dans une équipe d'informaticiens : C'est simple, ce que veut le promoteur du projet informatique, ce sont des équivalents-temps-plein en moins. 

S'il en est ainsi, je comprends que l'application ne soit pas utilisée par les utilisateurs dont elle menace l'emploi. La démarche menace l'emploi. De quel emploi s'agit-il, de qui ?

David, consultant en management de projet : Souvent, les commanditaires des projets ignorent combien coûte le projet et combien il est sensé rapporter ; alors, pourquoi le lancent-ils ?

Je risque une réponse : parce qu'en échange d'un os à ronger, l'Informatique produira des économies en équivalents-temps-plein. Même si c'est difficile à quantifier, ça vaut le coup d'essayer.

Du coup, à qui vendre le management du changement ? Quelle incertitude pertinente pour quel acteur le management du changement maîtrise-t-il ? Commencer par étudier les incertitudes des acteurs en présence.

Côté Métier, 

  • l'opérateur ? 
  • le super-utilisateur ?
  • le superviseur ?
  • le responsable business ?
  • le Directeur des Opérations ?

La mission, parce que la mission donne l'impulsion vers le long terme et soulève des problèmes à moyen terme et occupe à manager la nouveauté à court terme.

Côté Informatique,

  • le développeur ?
  • le manager ?
  • le chef de projet ?
  • le chef de service ?
  • le Directeur Informatique (CIO) ?