29 septembre 2019

Erreur de montage de jauge et autres

La mise en pression commence par le remplissage d'eau. On arrête tout parce que la jauge montre un décalage de 15 cm avec le niveau réel.

A 13h, quelqu'un revient de déjeûner et, interrogé, répond benoîtement qu'il avait monté la jauge 15 cm trop bas, comme on fait d'un thermomètre qui glisse le long de la règle graduée...

Où cela se passe-t-il ?

Dans la même entreprise, un contremaître et un opérateur portant une tronçonneuse à disque :

Le contremaître : c'est cette canalisation qu'il faut que tu coupes.

L'opérateur : Euh, non, je ne crois pas que ce soit celle-ci. Ca devrait être celle-là.

Le contremaître : Si, si, c'est bien celle-ci, d'après le plan.

L'opérateur : Humm, je ne le sens pas du tout.

Le contremaître : OK, laisse-moi vérifier avec le bureau d'études.

Deux heures plus tard...

Le contremaître : Tu avais raison, le plan Tel-Que-Construit était faux, il lui manquait une mise à jour d'il y a quelques années...

L'opérateur : Je suis bien content d'avoir servi à quelque chose, d'autant que si j'avais coupé la canalisation qu'il ne fallait pas, c'était l'accident.

Le contremaître : Oui, c'était l'accident. "You made our day", comme disent nos amis américains !

Posté par RetourExperience à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


07 juin 2019

A propos de pannes, défaillances et autres pièces à 10 centimes qui font fermer une entreprise

Je partage avec vous ces propos qu'un participant a échangés au cours d'une formation au management de projet :

Nous fabriquions des compteurs électriques.

Nous avions installé un fusible, une pièce à 10 centimes, qui, dans le climat spécialement humide de la Bretagne, a eu tendance à défaillir. Le distributeur d'électricité nous a demandé 1.000 euros pour démontage et remplacement de chaque compteur électrique... Ou comment une pièce à 10 centimes peut ruiner une entreprise.

Nous étions étonnés qu'un lot de compteurs électriques présente une panne inédite par rapport aux lots précédents. Qu'avions-nous changé ? Il s'est avéré que nous avions effectivement généré une défaillance dans notre production. Or, en vertu de la règle qu'il faut 2,5 défaillances pour générer une panne, c'était le signe que tous nos compteurs précédemment produits présentaient 2 défaillances qui nous avaient échappé...

 

Posté par RetourExperience à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,