03 décembre 2016

Hors soutien du management, point d'utilisateur

Gérard dirige des projets dans l'automobile, des projets de conception et de réalisation de parties complexes d'un véhicule : le tableau de bord. Conversation avec son manageur :

Manageur : Félicitations pour ton projet, vous avez livré avec 114 jours d'avance sur le planning, contre 90 jours de retard en moyenne pour ce genre de projet. Comment avez-vous fait ?

Gérard : Le facteur-clé, c'est que l'équipe a utilisé l'application PDM (Product Development Management), tout simplement.

Note : L'application PDM en question est une base de données dans laquelle les concepteurs et les fabricants partagent les fichiers techniques des pièces fabriquées : conceptions 3D, dessins 2D, dossiers réglementaires, etc.

Manageur : Ah oui, c'est vrai, l'application PDM, c'est ton dada !

Gérard comprend que l'organisation considère l'application PDM comme une option, sans plus. De fait, parmi les collaborateurs ciblés, seuls 20% utilisent l'application PDM, les autres restent adeptes d'un tableur bien connu pour son excel-lence. 

Hélas, le projet d'une nouvelle version de l'application PDM suit le même chemin : un déploiement inspiré de la croyance "bonne application + bonne formation = bonne utilisation".

Le Modèle ADKAR® est non seulement opérationnel, il est prédictif. Commanditaires silencieux (conscience nulle), management juste informé (désir mou), donc : la nouvelle application restera le dada de certains, non le standard de tous.

Posté par RetourExperience à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 décembre 2016

Proposer ce que le client achètera en premier, serait-ce une sous-partie de l'ensemble

Coup de fil d'Oscar, mon neveu adepte comme moi de Richard Nelson Bolles, l'auteur de "What Color Is Your Parachute?". Au décours de la conversation, Oscar et moi parlons de vieillir, ou plutôt de mûrir, dans nos pratiques professionnelles respectives. Lui vend, moi je réalise derrière. Ah, que c'est bon de vieillir, nous disons-nous.

Raphaël : Je me suis simplifié. Avant, j'arrosais large. Aujourd'hui, je me concentre sur ce que le client signera le plus vite. Et c'est ce qui le préoccupe le plus. Signer une partie du contenu et ensuite, on verra pour le reste.

Inspirant, non ?

Posté par RetourExperience à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,